Fondation de Kairouan
Présentation de la ville
Présentation de la ville
Haut
Bas

La fondation de Kairouan remonte à la conquête musulmane du 7ème siècle. Après la victoire des Arabes sur les Byzantins en 647 après J.-C, l'illustre conquérant Oqba Ibn Nafaa fonde Kairouan en 670 (an 50 de l'Hégire) à une soixantaine de kilomètres de la mer et à égale distance de la montagne. L'histoire nous révèle que dès que les fondations de la ville furent tracées, il fit édifier la Grande Mosquée tout au centre puis bâtit le siège de l'émirat.

Le premier chef de guerre abbasside qui s'y introduit, Mohamed Ibn Achaath Khozai, prend l'initiative de la protéger, vers l'an 144 de l'Hégire (762 après J.-C) en l'entourant d'une grande muraille de " TOUB " (argile cuit ) d'une hauteur de cinq mètres environ et comportant six portes.

Le calife abbasside Al Mansour écrivit à son gouverneur en Ifriqiya (actuelle Tunisie et Est Algérien), Aghlab Ibn Salem Tamimi, pour lui recommander l'équité pour le peuple, la protection de la ville de Kairouan et l'aménagement de sa garde. Si ces recommandations n'ont pas épargné Kairouan des catastrophes survenues, elles ont sans doute contribué à lui procurer salut et prospérité en lui permettant de savourer la quiétude et la paix : Kairouan a d'ailleurs connu une aisance certaine et une augmention importante de ses visiteurs suite à l'élargissement de l'espace de sa Grande Mosquée par Yazid Ibn Hatem (an 155 à l'an 170 de l' Hégire).